Comme son nom l’indique, un régime sans gluten exclut les aliments qui contiennent du « gluten ». Mais, c’est quoi ? Le gluten, c’est une protéine retrouvée généralement dans le blé et dans la plupart des céréales telles que le seigle ou l’orge.

Ce type de régime alimentaire est souvent adopté par les coeliaques et les personnes qui sont intolérantes au gluten. Par contre, c’est également très apprécié pour perdre du poids.

Quoi qu’il en soit, il est conseillé de peser soigneusement les bienfaits et les risques engendrés par ce type de régime surtout si vous n’avez pas vraiment besoin de restreindre, ni d’éviter l’apport en gluten.

Dans cet article, je vais vous donner un guide complet d’une alimentation sans gluten avec quelques exemples de menu à privilégier. Avant toute chose, commençons par les notions de base !

C’est quoi le gluten ?

C'est quoi le gluten ?

Comme je vous ai déjà dit dans l’introduction, le gluten est une famille de protéines présente dans le blé, l’orge, l’avoine, le seigle, l’épeautre ou encore le kamut. Vous l’aurez compris, il est difficile d’exclure cet ingrédient, car il constitue la plupart de la base d’alimentation des Occidentaux.

Le gluten est présent partout… ou presque ! Ce qui représente un véritable supplice pour les personnes intolérantes.

Étymologiquement, le gluten vient du mot latin « glutinum » qui veut dire « colle ». En effet, la consommation du blé remonte à des milliers d’années alors que l’intolérance au gluten est un phénomène très récent.

Plus précisément, c’est au XXe siècle que le nombre des intolérants au gluten a grimpé en même temps avec la révolution industrielle. Période dans laquelle on a découvert que le gluten est en mesure de procurer une consistance collante à la farine lorsqu’elle est mélangée avec de l’eau. C’est également cette propriété qui crée une texture moelleuse au pain lorsqu’il est cuit.

Outre les avantages du gluten pour l’industrie agroalimentaire, j’avoue que cet ingrédient peut avoir des effets négatifs sur votre santé.

Pourquoi certaines personnes devraient-elles éviter le gluten ?

éviter le gluten

De nombreuses personnes peuvent manger du gluten sans éprouver des effets secondaires significatifs. Malheureusement, il existe des personnes qui ne peuvent pas le tolérer.

À l’exemple des personnes qui souffrent d’un trouble tel que le syndrome de l’intestin irritable (SII) ou d’une allergie aux aliments contenant du gluten tel que le blé. Cependant, il existe également d’autres raisons qui peuvent vous pousser à vouloir éviter le gluten :

La maladie coeliaque

La maladie coeliaque est une maladie auto-immune qui touche 1% de la population dans le monde. Dans ce cas, votre corps va considérer le gluten comme une menace et pour l’éliminer, il fabrique des anticorps en excès pour attaquer le gluten.

Mais en même temps, ce phénomène va endommager les parties environnantes telles que la paroi intestinale. Ce qui conduit à une carence nutritionnelle ou à des problèmes digestifs ou encore à l’anémie. Pire encore, cela peut augmenter les risques de maladies dangereuses.

Si vous êtes affectés par cette maladie coeliaque, vous souffrez généralement des maux d’estomac, de constipation, de diarrhée, d’éruptions cutanées, de ballonnements, de fatigue ou encore de dépression.

Fait intéressant, il est possible que vous ne présentiez pas de symptômes digestifs en cas de maladie coeliaque. Vous éprouvez tout simplement de la fatigue, de l’anémie ou encore de la dépression.

Autant de symptômes très fréquents dans d’autres conditions médicales. Ce qui rend le diagnostic difficile.

La sensibilité au gluten non-coeliaque

La sensibilité au gluten non-coeliaque affecte 10% de la population mondiale. Vous êtes sensible au gluten lorsque vous vous sentez mal à l’aise après l’avoir mangé.

Les symptômes sont souvent similaires à ceux de la maladie coeliaque. Voilà une autre raison pour dire qu’il est difficile de la diagnostiquer. Pire encore, même les études scientifiques sur cette pathologie restent encore mitigées.

Certains chercheurs pensent que la sensibilité au gluten non coeliaque n’existe pas tandis que d’autres le confirment. Pour les premiers, ce phénomène n’est qu’un effet placebo. Voici une illustration :

Une étude a été menée sur 35 personnes qui prétendent avoir une sensibilité au gluten non-coeliaque. Les experts scientifiques leur ont donné à la fois une farine sans gluten et une farine à base de blé, et ce, à des moments différents sans les identifier.

Le résultat a montré que les 2/3 des participants ne pouvaient pas distinguer la farine sans gluten et celle à base de blé. De plus, la moitié d’entre eux présentaient des symptômes plus graves après avoir mangé de la farine sans gluten.

Par contre, les experts ont constaté que ces symptômes peuvent être causés par d’autres irritants liés aux problèmes digestifs. En même temps, d’autres preuves montrent qu’il existe bien une sensibilité au gluten chez les participants.

Donc, si vous sentez que le gluten vous rend mal à l’aise, je vous conseille d’abord de le signaler à votre médecin ou à votre diététiste.

Les aliments à éviter

Gluten: Les aliments à éviter

Il convient de noter qu’il est souvent difficile de repérer le gluten dans la plupart des aliments. Je les ai classés par catégorie pour les distinguer.

Les céréales

Le blé, le kamut, le seigle, l’orge et le malt ainsi que l’avoine font partie des céréales que vous devrez éliminer de votre garde-manger. Qu’ils soient sous forme d’amidon, de crème, de semoule, de farine ou encore de flocons, ces céréales contiennent du gluten. Donc, c’est à éviter ! De plus, vous devrez également supprimer les aliments cuisinés avec ces céréales (le blé filament, le gruau, les céréales pour nourrissons…)

Les produits de boulangerie

La plupart des produits de boulangerie tels que le pain, les brioches, les croissants, les bagels et autres encore sont également à proscrire de votre liste de courses journalière. En outre, les pâtes alimentaires et toutes leurs déclinaisons (spaghetti, macaroni…) sont déconseillées.

Les pâtisseries et les craquelins

Vous devrez également faire attention aux gâteaux, aux tartes, aux pâtisseries françaises, aux beignes et autres encore. De même pour la plupart des sucreries et des craquelins comme les biscuits, le soda ou le Ritz. En effet, ce sont des aliments transformés qui contiennent du gluten.

Les boissons

Il convient de noter que la plupart des boissons peuvent être consommées par les personnes qui suivent un régime sans gluten. Toutefois, il y a des exceptions : la bière et le panaché. Aussi, il est vivement recommandé d’éviter les cafés de céréales ou le Postum. Ils peuvent être source de gluten, mais d’une façon cachée.

Les viandes

Les viandes et poissons enfarinés ou panés sont à supprimer de votre alimentation quotidienne. De même pour toutes leurs déclinaisons telles que les pains de viande enfarinés, les chapelures, les charcuteries, les saucisses. Aussi, vous devrez éviter les sauces, les soupes ou encore les desserts associés avec de la farine de blé (crème pâtissière, crème de légumes, fond de volaille ou de viande…). Enfin, il faut également vous abstenir des aliments enrobés de pâte à frire. Il peut y avoir une contamination croisée.

Les aliments à privilégier

Gluten: Les aliments à privilégier

Les aliments sans gluten peuvent être délicieux. Il faut juste adopter une alimentation la plus saine possible. Pour ne pas courir de risques, il est conseillé d’orienter votre choix vers des aliments naturels sans gluten, et non transformés.

Voici une liste non exhaustive des ingrédients vivement recommandés dans un régime sans gluten, classée par catégorie :

1-2 Les grains

  1. Le riz

Le riz, notamment le riz brun (grains entiers) fait partie des céréales très nutritives avec une quantité importante de fibres, de magnésium et de vitamine B1.

  1. Le maïs

Ce type de grain doit figurer dans votre liste de courses si vous devez manger sans gluten.

3- Les tubercules

  1. Les pommes de terre

Populaires, les pommes de terre sont chargées de nombreux nutriments dont votre corps a besoin.

4-6 Les légumineuses

  1. Les haricots

Qu’il s’agisse des haricots verts ou rouges, ils sont tous chargés de diverses vitamines, de minéraux et de fibres.

  1. Les lentilles

Les lentilles sont de sources de protéines végétales. Ils sont très riches en fibres.

  1. Les pois secs et les pois chiches

Ce sont également de véritables légumineuses que vous devrez intégrer dans votre alimentation sans gluten.

7-11 Les fruits

La plupart des fruits sont de sources inépuisables de nutriments essentiels. De plus, c’est facile à intégrer dans votre alimentation.

  1. Les pommes

Riches en fibres, en vitamine C et en antioxydants, les pommes peuvent être utilisées comme collations si vous avez faim entre les repas.

  1. Les avocats

Les avocats sont également chargés de graisses saines, outre les fibres, le potassium et la vitamine C.

  1. Les bananes

Les bananes sont sources de potassium. Ils sont également riches en fibres et en vitamine B6.

  1. Les oranges

Les oranges sont bien connues pour leur forte teneur en vitamine C. En outre, ils sont également riches en antioxydants et en fibres.

  1. Les fraises

Très nutritives, les fraises contiennent peu de calories et de glucides. Par contre, elles sont chargées de vitamine C, de fibres et de manganèse.

12-13 Les légumes

  1. Le brocoli

Ce type de légume est une excellente source de fibres, de vitamine K et de vitamine C. De plus, il contient une quantité importante de protéines.

  1. Le chou-fleur

Les vertus du chou-fleur sur la santé ne sont plus à prouver. De plus, il peut être utilisé pour faire toutes sortes de recettes saines. Donc, n’hésitez pas à inclure ce légume dans votre alimentation.

En effet, j’aimerais souligner que les légumes qui ne sont pas répertoriés dans ma liste sont également très sains et peuvent s’intégrer dans votre alimentation pour manger sans gluten. À l’exemple des choux de Bruxelles, des laitues, des courgettes, des navets…

14-16 Les viandes

Il me semble important de souligner que toutes les viandes non transformées et fraiches sont recommandées. Par contre, vous devrez éviter tout ce qui est viande assaisonnée ou préparée ainsi que les saucisses et les charcuteries.

  1. L’oeuf

L’oeuf fait partie des aliments complets et nutritifs dans le monde entier.

  1. Les poulets

Faibles en gras et en calories, les poulets sont extrêmement riches en protéines. C’est également une excellente source de nutriments.

  1. Le boeuf

Le boeuf, notamment le boeuf maigre fait partie des sources de protéines et de fer.

17-19 Les poissons et fruits de mer

La plupart des poissons et fruits de mer sont de véritables sources de nutriments essentiels. À condition qu’ils soient non transformés, ils peuvent s’intégrer dans votre alimentation sans gluten.

  1. Le thon

Le thon est très faible en gras et en calories. C’est parfait si vous souhaitez obtenir plus de protéines dans votre régime sans gluten.

  1. Les crevettes

Bourrées de protéines, les crevettes sont également très faibles en gras et en calories.

  1. Le saumon

Le saumon est un type de poisson gras qui contient une grande quantité de nutriments, dont les protéines et les acides gras oméga-3.

20- Les produits laitiers

La plupart des produits laitiers tels que le lait, les fromages, les yaourts, le beurre ou encore le fromage blanc, s’ils ne sont pas transformés, peuvent être intégrés dans une alimentation sans gluten.

21- Les huiles végétales

Huile d’olive, de sésame, de tournesol, de canola… Ce sont des huiles végétales sans gluten.

Qu’en est-il des aliments transformés ?

Vous l’aurez peut-être compris, le meilleur régime sans gluten est un régime à base d’aliments sains, nutritifs, frais et surtout à ingrédient unique.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas manger des aliments transformés. Ayez l’habitude de lire les étiquettes des produits que vous achetez.

D’ailleurs, de plus en plus de grandes surfaces et de restaurants proposent des produits labellisés sans gluten.

Et pour les boissons ?

En ce qui concerne les boissons, elles sont en général sans gluten, sauf la bière, le gin et certains whiskys. En effet, il n’y a rien de plus simple que de prendre en compte les ingrédients qui constituent les boissons avant toute consommation.

Donc, quelle que soit la boisson que vous souhaitez consommer, il faut toujours lire l’étiquette. Et ce, même si l’indication « sans gluten » est déjà spécifiée. Rappelez-vous qu’un produit alimentaire peut toujours contenir du gluten de façon inattendue ou cachée.

Bienfaits du régime sans glutenrégime sans gluten

Un régime sans gluten peut avoir de nombreux avantages que ce soit pour les intolérants au gluten non-coeliaque que pour les personnes affectées par la maladie coeliaque.

En outre, j’aimerais avouer qu’il existe également d’autres conditions médicales telles que le SII dont le régime sans gluten pourrait être bénéfique.

Voici une liste non exhaustive des avantages d’un régime sans gluten :

Soulager les symptômes digestifs

Des études scientifiques ont montré que manger sans gluten peut vous aider à soulager les symptômes liés aux problèmes digestifs, surtout si vous êtes atteinte de la maladie coeliaque ou si vous avez de la sensibilité au gluten non-coeliaque.

De plus, une autre étude a montré des résultats similaires. Les experts ont fait suivre un régime sans gluten à 215 personnes atteintes de la maladie coeliaque. Après six mois, le régime les a aidées à réduire significativement les douleurs de l’estomac ainsi que la fréquence de la diarrhée et de la nausée.

Réduire l’inflammation chronique

Selon les scientifiques, l’inflammation est un processus normal lorsque votre corps traite une infection. Pourtant, lorsqu’elle devient incontrôlable et chronique, cela peut vous conduire à d’autres problèmes de santé.

Donc, si vous êtes affecté par la maladie coeliaque, sachez que le régime sans gluten peut vous aider à réduire cette inflammation chronique.

Plusieurs études ont montré qu’un régime sans gluten peut à la fois réduire les signes et traiter les dommages intestinaux causés par l’inflammation.

En ce qui concerne les personnes souffrant de la sensibilité au gluten non-coeliaque, elles peuvent également soulager les symptômes digestifs en mangeant sans gluten. Toutefois, les recherches doivent être encore plus poussées avant d’affirmer que le régime sans gluten peut réduire l’inflammation chez ces personnes.

Stimuler l’énergie

Le régime sans gluten peut également vous aider à stimuler votre énergie. Des études ont montré que la carence en nutriments qui engendre la fatigue et la léthargie en cas de maladie coeliaque.

Par exemple, une étude menée sur 1031 personnes atteintes de cette pathologie, dont 66% d’entre elles se plaignent d’une fatigue chronique, le régime sans gluten a considérablement augmenté leur niveau d’énergie. Seuls les 22% de ces personnes éprouvaient encore de la fatigue.

Faire perdre du poids

Il me semble important de souligner que le fait de perdre du poids est un processus normal après avoir suivi un régime sans gluten.

Comment l’expliquer scientifiquement ? La réponse est simple : ce type de régime est capable d’éliminer les « aliments vides » qui ne font qu’ajouter des calories indésirables à votre alimentation. Et pour cause, ils sont souvent remplacés par des fruits ou des légumes ou encore par d’autres aliments faibles en calorie.

Inconvénients du régime sans gluten

Inconvénients du régime sans gluten

Bien que le régime sans gluten puisse vous procurer de nombreux avantages pour la santé, il existe également quelques inconvénients que vous devrez prendre en compte.

En voici quelques exemples d’effets négatifs de ce régime :

Il peut augmenter le risque de carence nutritionnelle

Si vous êtes atteinte de la maladie coeliaque, vous êtes à risque de nombreuses carences nutritionnelles. Y compris : les carences en fer, en fibres, en calcium, en acide folique, en zinc, en vitamine A, B12, D, E, K et autres encore.

Fait intéressant, les études scientifiques ont montré que manger sans gluten ne peut pas vous aider à traiter ces différentes carences nutritionnelles.

De plus, la plupart des personnes qui suivent ce régime alimentaire orientent leur choix vers des aliments raffinés et transformés pour être « sans gluten » alors qu’ils sont majoritairement pauvres en nutriments essentiels. C’est particulièrement préoccupant pour les femmes enceintes ou pour les personnes atteintes de la maladie coeliaque.

Donc, si vous devez suivre un régime sans gluten après un diagnostic positif de cette pathologie, il est judicieux de privilégier les aliments sains et nutritifs tels que les fruits et les légumes.

Il peut favoriser la constipation

Il convient de noter que la constipation est couramment l’effet secondaire d’un régime sans gluten. Et pour cause, lorsque vous adoptez ce régime, vous éliminez tous les aliments à base de blé qui sont souvent sources de fibres.

Toutefois, vous devrez savoir que les aliments riches en fibres peuvent vous aider à améliorer la santé de vos selles.

En outre, j’aimerais également souligner que les substituts sans gluten pour les produits à base de blé ne contiennent que peu de fibres. Du coup, cela pourrait être une autre raison de la constipation fréquente.

Donc, il vaut mieux vous tourner vers les fruits et les légumes riches en fibres tels que le brocoli, les lentilles, les choux de Bruxelles…

Le régime sans gluten est plus onéreux ?

Halte aux idées reçues sur le régime sans gluten ! Si vous pensez que manger sans gluten coute plus cher, c’est faux.

En fait, si vous pensez aux produits transformés pour être sans gluten, là, c’est vrai que le régime sans gluten est plus onéreux. Et pour cause, les fabricants, eux aussi, ils ont réalisé de nombreux tests de leurs produits sans gluten. Ce qui leur coute plus d’argents.

Par contre, si vous souhaitez adopter le régime alimentaire sans vous ruiner, je vous conseille d’orienter votre choix vers les aliments sains et entiers.

Il peut rendre la socialisation plus difficile

Plusieurs études observationnelles ont montré que 21% des personnes atteintes de la maladie coeliaque évitent les événements sociaux afin de pouvoir suivre leur régime.

Personnellement, j’avoue que cela peut rendre difficile la relation sociale. C’est encore vrai même si certains restaurants proposent des menus sans gluten. Et pour cause, les risques de contamination des aliments par des traces de gluten sont encore majeurs.

Cependant, je vous conseille tout simplement de bien vous organiser et de prévoir une préparation supplémentaire à l’avance. Par exemple, moi, je préfère apporter ma propre nourriture lorsque je suis obligé de manger à l’extérieur.

Exemple de menu pour une semaine

menu sans gluten

Comme convenu, je vais maintenant vous proposer un échantillon de menu avec de délicieux repas sans gluten :

Lundi

Petit-déjeuner : pouding aux graines de chia (2 graines de chia, 1 tasse de yogourt grec, un extrait de vanille et des tranches de fruits de votre choix). Laissez reposer dans un bol pendant la nuit.

Déjeuner : soupe au poulet, aux lentilles et aux légumes

Dîner : steak, champignons et épinards servis dans des tortillas de maïs sans gluten.

Mardi

Petit-déjeuner : Omelette aux légumes

Déjeuner : salade de quinoa avec des tranches de tomates, de concombre ou d’avocat

Dîner : brochette de crevettes servies avec une salade à la vinaigrette

Mercredi

Petit-déjeuner : Gruau de baies (1/4 de tasse)

Déjeuner : salade de thon et oeufs durs

Dîner : poulet et brocoli sautés dans l’huile d’olive avec de la sauce soja sans gluten ou tamari servi avec du riz.

Jeudi

Petit-déjeuner : pain grillé sans gluten avec un avocat et un oeuf

Déjeuner : Restes du dîner du mercredi

Dîner : Crevettes à l’ail et au beurre servies avec de la salade

Vendredi

Petit-déjeuner : Smoothie banane et baie (1/2 de banane, 1/2 de tasse de baies, 1/4 de tasse de yaourt grec et 1/4 de tasse de lait)

Déjeuner : salade de poulet

Dîner : saumon cuit servi avec des pommes de terre au four et du brocoli, des carottes et des haricots verts

Samedi

Petit-déjeuner : Champignons et courgettes

Déjeuner : restes du dîner du vendredi

Dîner : Poulet rôti et légumes avec de salade de quinoa

Dimanche

Petit-déjeuner : 2 oeufs pochés dans une tranche de pain sans gluten

Déjeuner : salade de poulet à l’huile d’olive

Dîner : Agneau grillé servi avec des légumes grillés

Il faut avouer que cet exemple de menu pour une semaine propose une grande variété de sources de nutriments sains et essentiels.

Collations saines et sans gluten

Si jamais vous avez faim entre les repas, il est conseillé de privilégier les fruits. Sinon, vous pouvez également apporter des collations que vous avez vous-même préparées à la maison.

En outre, il est possible de manger des collations dans les restaurants, mais à condition que vous respectez quelques règles. Je vous les présente dans le paragraphe ci-dessous !

Comment manger dans les restaurants ?

Il est difficile pour un intolérant au gluten de manger dans des restaurants. Cependant, cela ne signifie pas que vous ne devriez pas vous y rendre. Il faut tout simplement que vous évitiez les aliments frits, les sauces et tout ce qui a été frit dans la même poêle avec un aliment contenant du gluten.

Comme je vous ai déjà dit plus haut, si vous souffrez d’une maladie coeliaque, il faut être prudent lors de vos repas dans un restaurant. Pour cela, il est vivement recommandé de communiquer à l’avance vos restrictions alimentaires au chef.

En outre, la plupart des restaurants qui proposent des services rapides, des buffets, des bars à salade ou encore des boulangeries ne sont pas des endroits conseillés pour vous. Par contre, vous pouvez mettre les pieds dans des restaurants végétariens.

J’aimerais également proposer les restaurants qui ont une section dédiée spécialement aux aliments sans gluten. Dans ce cas, vous devriez appeler à l’avance pour le confirmer. Sinon, ce ne sera pas une bonne idée.

Liste de courses facile à imprimer

Maintenant, je vais vous proposer une liste de courses que vous pouvez faire dans votre quotidien :

Ce que vous pouvez acheter :

Le riz, le maïs, le sarrasin, le soja, l’oeuf, la châtaigne, le quinoa, le millet, le teff, la polenta, le lait, les yaourts et fromages, les viandes, l’huile végétale, les beurres, les poissons et crustacés, les fruits, les graines, les noix et noisettes, le manioc, l’igname.

Ce que vous ne pouvez pas acheter :

Le blé, l’orge, l’avoine, le seigle, le riz sauvage, le froment, le kamut, l’amidon de blé, les pâtes, la pizza, la chapelure, les pains, les biscottes, le pain azyme, les pâtisseries, les biscuits, la bière, le malt, les aliments panés, les cornets de glace, les sauces soja, les bouillons cubes, les biscuits salés, la béchamel

Ce que vous pouvez acheter, mais en vérifiant l’étiquette

Les crèmes dessert, les flans, les fromages à tartiner, les plats tout prêts, les charcuteries, les soupes de poisson, les chips, les préparations en poudre pour dessert, les conserves cuisinées, les vinaigrettes allégées, le surimi.

Conseils utiles pour suivre un régime sans gluten

Pour vous aider à bien suivre un régime sans gluten, je vous conseille de :

  • Lire les étiquettes des aliments à consommer.
  • Dire à votre entourage que vous suivez ce régime. Ainsi, il peut être plus susceptible de choisir des endroits qui proposent des options sans gluten lorsque vous allez manger dehors.
  • Acheter un livre de cuisine sans gluten pour vous aider à varier les recettes.
  • Toujours planifier à l’avance. Pour manger à l’extérieur ou pour voyager à l’étranger, vous devrez rechercher les endroits pour manger ou pour faire vos courses. Sinon, vous n’avez qu’à organiser votre régime autour des aliments complets à ingrédient unique tels que la viande maigre, les légumes ou les fruits.
  • Séparer les ustensiles de cuisine pour éviter toute contamination accidentelle de vos aliments avec ceux de votre famille ou de vos amis (si vous partagez la même cuisine)
  • Toujours apporter votre propre nourriture (du pain ou des pâtes sans gluten) si vous ne souhaitez pas vous sentir à l’écart des repas en famille ou entre amis.

À savoir : si vous ne souffrez pas d’une maladie coeliaque ou si vous n’avez pas de sensibilité au gluten, il vaut mieux ne pas suivre un régime sans gluten.

Ligne De Fond Sur Le Régime Sans Gluten

Pour terminer, il faut noter que seules les personnes qui présentent une maladie coeliaque et une sensibilité au gluten doivent adopter le régime sans gluten. Sinon, ce dernier risque de causer des effets néfastes sur la santé.

Aussi, le régime sans gluten est restrictif, car il est quasiment difficile de trouver des aliments strictement sans gluten. Heureusement, il existe d’autres solutions à la fois saines et délicieuses : les aliments entiers à ingrédient unique.

De plus, ils peuvent vous procurer une sensation de satiété. Qui plus est, le régime sans gluten a également de nombreux avantages pour la santé. Rappelons qu’il peut soulager les symptômes digestifs, réduire l’inflammation et augmenter votre niveau d’énergie.

Êtes-vous convaincu ? Il est temps maintenant de demander conseils à un médecin ou à une diététiste avant d’adopter ce régime alimentaire. C’est crucial, rien que pour diagnostiquer si vous êtes intolérant ou non au gluten.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here