On a tous voulu à une période de notre vie perdre du poids pour X ou Y raison. Pour ce faire les moyens utilisés sont généralement les mêmes : Régimes de toutes sortes, séances intensives de sport … etc.

Le résultat par contre n’est pas toujours au rendez-vous.

Oui mais si je vous disais qu’aujourd’hui je vous viens avec une toute nouvelle “méthode” qui pourrait vous être utile pour perdre du poids. Cela changerait certainement la donne !

Cette méthode est millénaire et déjà bien connue par nos ancêtres : Il s’agit du jeûne intermittent !

  • Vous ne savez pas ce que c’est ?
  • vous ne savez pas comment ça se fait ?
  • Vous n’avez aucune idée des bienfaits que cela peut avoir sur votre santé ?
  • Et surtout vous ne savez pas comment cela peut vous aider à perdre du poids ?

Eh bien qu’à cela ne tienne, puisque après cet article, vous serez incollable sur le jeûne intermittent, ses bienfaits, son utilité et bien plus encore.

Commençons tout de suite !

Le jeûne intermittent, c’est quoi ?

Le jeûne intermittent  est un terme pour un modèle alimentaire qui oscille entre des périodes de jeûne et des périodes où vous mangez normalement.

En termes plus simples : Jeûner de manière intermittente revient à sauter stratégiquement un ou plusieurs repas pendant une période de temps déterminée.

À cet égard, ce n’est pas un «régime» au sens conventionnel. Il est plus précisément décrit comme un «modèle alimentaire». Donc, contrairement à d’autres régimes, l’accent n’est pas mis sur la façon de réduire les calories de chaque repas, mais plutôt sur le fait de couper tout le repas lui-même.

Ainsi, le jeûne n’a aucun rapport avec les aliments que vous devriez manger, il est en rapport avec le moment où vous devriez les manger.

Le fait de vous dire que vous ne pouvez pas manger pendant un bon moment pourrait vous sembler anormal et peut-être même vous faire paniquer, et pourtant il n’y a vraiment pas de quoi !

Prenez nos ancêtres par exemple, je vous disais plus haut que le jeûne est une pratique déjà connue par ces derniers et pour cause les humains ont jeûné tout au long de l’évolution.

Parfois parce que la nourriture n’était pas disponible, et parfois par pur acte de foi car le jeûne fait aussi partie des grandes religions comme l’Islam, le Christianisme et le Bouddhisme.

De ce fait, dites-vous que le jeûne intermittent est plus «naturel» que de manger constamment 3 à 4 repas par jour  (ou plus).

5 Statistiques qui montrent pourquoi le jeûne intermittent est puissant pour la perte de poids

Le jeûne intermittent vous aide à manger moins de calories, tout en stimulant légèrement le métabolisme. Ce modèle alimentaire peut vous aider à perdre du poids et de la graisse du ventre, c’est un fait.

Et afin de vous convaincre entièrement, je vous propose ces 5 statistiques explicatives de l’impact du jeûne intermittent sur le poids.

1. La perte de poids nécessite un déficit calorique … Le jeûne intermittent le fait automatiquement

Les régimes fonctionnent parce qu’ils réduisent votre apport calorique total. (1)

De ce fait vous brûlez plus de calories que vous consommez (appelé un déficit calorique), conduisant à une perte de poids.

Le jeûne intermittent n’échappe pas à cette règle. En effet, sauter des repas entiers réduit considérablement votre apport calorique.

Par exemple, vous économiserez environ 500 calories chaque jour en sautant un petit-déjeuner de pain grillé au beurre et de jus d’orange, ainsi que tout ce que vous pourriez manger ou boire le matin.

En moyenne, les femmes doivent consommer entre 1600 et 1800 calories par jour pour perdre du poids. De ce fait, manquer un repas par jour en jeûnant permet d’économiser environ 30% de calories en une seule fois.

Si vous sautez le repas du matin, Vous pouvez manger deux grands repas de 750 calories plus tard ce jour-là, plus un dessert de 300 calories (totalisant 1800 calories) et vous seriez quand même sur la bonne voie pour la perte de poids.

2. Le jeûne intermittent vous aide à perdre de la graisse réelle, contrairement à la plupart des régimes

Je ne sais pas vous, mais moi quand je veux perdre du poids, cela veut en réalité dire que je veux perdre de la graisse corporelle. Est-ce votre cas aussi ?

Si la réponse est oui, sachez que le jeûne intermittent vous aide à perdre de la graisse réelle, contrairement à la plupart des régimes.

En effet, la recherche indique que le jeûne vous aide à perdre plus de masse grasse et moins de masse musculaire ou de poids d’eau que les régimes à très faible teneur en calories ou les nettoyages et désintoxications de perte de poids.

Cette étude a révélé que le jeûne intermittent a aidé plusieurs personnes à réduire leur tour de taille de 4 à 7% sur une période de 24 semaines. Cela signifie qu’ils ont perdu la graisse du ventre, qui est la graisse nuisible autour des organes. (2)

3. Le jeûne intermittent peut préserver la masse musculaire qui est habituellement perdue en suivant un régime

Maintenir le muscle est fondamental pour s’assurer que votre taux métabolique ne baisse pas et que votre perte de poids est saine. (3,4)

Heureusement pour vous, le jeûne intermittent peut préserver la masse musculaire qui est habituellement perdue quand vous suivez un régime de perte de poids.

Selon les auteurs d’une étude, le jeûne peut être plus utile que la restriction calorique régulière pour beaucoup de patients en surpoids en raison d’une plus grande perte de graisse corporelle et d’une meilleure conservation du muscle. (5)

Une autre étude a révélé que 25% du poids perdu était de la masse musculaire dans les régimes de restriction calorique, comparativement à seulement 10% dans les régimes de restriction calorique intermittente. (6)

Néanmoins, si vous essayez le jeûne intermittent, assurez-vous que chacun de vos repas contient une source de protéines de qualité comme les œufs, la viande, le poisson ou les légumineuses; car il n’en reste pas moins que la musculation et un régime riche en protéines sont les aspects les plus importants pour la construction et le maintien de la masse musculaire. (7,8)

4. Le jeûne intermittent est utile durant les périodes où nous gagnons le plus de poids : Les vacances

Le gain de poids se produit progressivement au cours des mois ou des années. Cependant, le nombre de kilos que nous gagnons en une année n’est pas constant et il atteint son apogée durant les périodes de vacances, n’est-ce pas ?

En fait, la recherche montre que la période de la mi-novembre à la mi-janvier est responsable d’environ 50% du poids gagné au cours d’une période de 12 mois. (9,10)

Suivre un régime restrictif pendant la période des fêtes et des vacances signifie que vous devez surveiller et suivre les calories ou passer à côté de toutes les bonnes choses. Je suis sure que personne ne le ferait.

Cependant, ce qui peut fonctionner c’est d’alterner entre des périodes où vous “mangez beaucoup” et des périodes où vous  “mangez très peu” et ceci est la définition même du jeûne intermittent.

Alternativement, choisissez de manquer un repas ou deux le jour après le festin, de cette façon, vous n’avez pas à vous priver de vos friandises préférées.

Laissez-moi vous donner un exemple afin de mieux comprendre : Si vous savez que le déjeuner chez vos grands-parents sera épique, sautez le petit-déjeuner entièrement et pensez même à un dîner léger la veille.

5. Le jeûne intermittent ne provoque pas d’effet Yo-Yo

L’expression “effet yo-yo” fait référence à la perte cyclique et au gain de poids au fil du temps, semblable à un yo-yo qui monte et descend. Mais n’ayez aucune crainte puisque le jeûne intermittent ne cause en aucun cas d’effet Yo-Yo.

Cet effet yo-yo se produit suite à des régimes extrêmement restrictifs et non viables qui causent des changements dans vos hormones de la faim. C’est pourquoi vous vous retrouvez avec des envies de nourriture presque incontrôlables et des sentiments de famine.

Des recherches récentes indiquent que 24 heures ne suffisent pas pour une restriction calorique sévère (manger 25% de vos besoins caloriques quotidiens) pour stimuler vos hormones de l’appétit en surmultipliée. (11)

Autrement dit, lorsque le jeûne est divisé en intervalles, il ne provoque pas l’effet yo-yo.

Cela signifie que le jeûne intermittent peut réduire considérablement les calories sans impact majeur sur vos sentiments de faim.

Autres bienfaits prouvés du jeûne intermittent

Maintenant que je vous ai familiarisé avec la notion de “jeûne intermittent”, je pense qu’il est nécessaire de vous parler d’abord des bienfaits de ce modèle alimentaire sur vous, votre corps et votre santé.

Et croyez moi, vous seriez étonné de savoir ce que le jeûne peut vous apporter !

  1. Le jeûne intermittent change la fonction des cellules, des gènes et des hormones et permet à votre corps d’initier d’importants processus de réparation cellulaire et de changer les niveaux d’hormones pour rendre la graisse stockée plus accessible. 
  2. Le jeûne intermittent peut réduire la résistance à l’insuline, réduisant ainsi le risque de diabète de type 2. 
  3. Le jeûne intermittent peut réduire le stress oxydatif et l’inflammation dans le corps. 
  4. Le jeûne intermittent peut être bénéfique pour la santé cardiaque. 
  5. Le jeûne intermittent induit divers processus de réparation cellulaire en déclenchant une voie métabolique appelée autophagie, qui élimine les déchets des cellules.  
  6. Le jeûne intermittent peut aider à prévenir le cancer et à réduire les divers effets secondaires de la chimiothérapie. 
  7. Le jeûne intermittent améliore diverses caractéristiques métaboliques connues pour être importantes pour la santé du cerveau. 
  8. Le jeûne intermittent peut aider à prévenir la maladie d’Alzheimer. 
  9. Le jeûne intermittent peut prolonger votre vie en opérant des changements dans la fonction des gènes liés à la longévité. 
  10. Le jeûne intermittent augmente les niveaux d’hormone de croissance Cela a des avantages pour la perte de graisse et le gain musculaire. 

Comment commencer le jeûne Intermittent ?

Maintenant que j’en ai fini avec les 5 statistiques qui expliquent pourquoi le jeûne intermittent à un fort impact sur la perte de poids. Je suis sure que vous commencez à réfléchir au fait de vous y mettre et pour ce faire, plus vous en savez, mieux c’est !

C’est pour cela que j’estime qu’il est temps de vous donner plus de détails sur le jeûne.

Les types de jeûne intermittent :

Commençons par les types de jeûne intermittent, si vous voulez vous y mettre, sachez que vous avez le choix et qu’il y en a 4 et ce sont les suivants :

  • La méthode 16/8 ou Leangains : Le principe de cette méthode est simple, il s’agit de jeûner pendant 16 heures par jour et manger dans la fenêtre restante de 8 heures. La plupart des gens vont sauter le petit-déjeuner et manger de 13h à 21h par exemple.
  • Le régime 5:2 : Pour cette méthode de jeûne, vous pouvez manger normalement pendant 5 jours de la semaine, mais pour ce qui est des 2 jours restants, il  vous faudra manger entre 500 et 600 calories.
  • Eat-Stop-Eat : Il s’agit pour ce type de jeûner pour une période de 12 ou 24 heures plusieurs fois par semaine.
  • Alternate Day Fasting : Jeûner pour un jour et manger normalement le lendemain. Continuez à alterner les jours de jeûne et de repas normal.

Maintenant que vous en savez plus sur les types de jeûne intermittent, Il y a plusieurs choses que vous devez garder à l’esprit si vous voulez perdre du poids avec un jeûne intermittent.

Laissez mois vous donner quelques conseils qui, je l’espère, vous seront utiles si vous décidez de vous y mettre !

  • Qualité de la nourriture : Les aliments que vous mangez sont toujours importants. C’est pour cela que je vous recommande d’essayer de principalement manger des aliments entiers, à ingrédient unique.
  • Calories : Si vous vous mettez au jeûne intermittent, dites-vous que les calories comptent quand même. Essayez donc de manger “normalement” pendant les périodes sans jeûne, et par normalement je veux dire sans “exagérer” afin de ne pas récupérer les calories que vous avez perdues en jeûnant.
  • Cohérence : Comme avec toute autre méthode de perte de poids, vous devez jeûner de manière constante pendant une longue période de temps si vous voulez que cela fonctionne.
  • Patience : Votre corps peut prendre un certain temps pour s’adapter à un protocole de jeûne intermittent. Essayez d’être cohérent avec votre horaire de repas et cela deviendra plus facile.

La plupart des protocoles de jeûne intermittent populaires recommandent également l’entraînement en force. Ceci est très important si vous voulez brûler la graisse du corps en conservant le muscle.

Aussi, sachez qu’au début, faire le compte des calories n’est généralement pas nécessaire avec un jeûne intermittent. Cependant, si votre perte de poids s’arrête, faire le compte des calories peut être un outil utile.

Voilà tout pour les conseils que je voulais vous transmettre !

Certaines personnes devraient faire attention avec le jeûne intermittent (ou l’éviter)

Bien que je vous ai cité un tas de bienfaits et de points positifs, je veux tout de même que vous sachiez que jeûne intermittent n’est certainement pas pour tout le monde.

En effet, si vous souffrez d’insuffisance pondérale ou si vous avez des antécédents de troubles de l’alimentation, vous ne devriez pas vous mettre au jeûne intermittent sans d’abord consulter un professionnel de la santé car dans ces cas, il peut être carrément nuisible.

Les femmes devraient-elles jeûner ?

Ne vous inquiétez pas il n’y a rien de sexiste là-dedans, loin de là !

Néanmoins, il se trouve qu’il y a des preuves que le jeûne intermittent peut ne pas être aussi bénéfique pour les femmes que pour les hommes.

Par exemple, une étude a montré que le jeûne intermittent améliorerait la sensibilité à l’insuline chez les hommes, mais qu’il empirait le contrôle de la glycémie chez les femmes.  (12)

Aussi, il y a beaucoup de rapports anecdotiques de femmes qui sont devenues aménorrhéiques (leur période menstruelle s’est arrêtée) lorsqu’elles ont commencé à pratiquer le jeûne intermittent, puis sont revenues à la normale lorsqu’elles ont cessé de le faire.

Pour ces raisons, les femmes devraient certainement faire attention au jeûne intermittent et cessez immédiatement de le pratiquer si elles constatent un quelconque problème.

Si vous avez des problèmes de fertilité et/ou si vous essayez de concevoir, alors pensez à ne pas faire de jeûne intermittent pour l’instant. Le jeûne intermittent est probablement une mauvaise idée pendant la grossesse ou l’allaitement.

Réflexions finales sur le jeûne intermittent et la perte de poids

Et c’est ainsi que se termine cet article sur le jeûne intermittent. Vous êtes maintenant au courant de tous les bienfaits que cela peut vous apporter et surtout vous savez maintenant que cela peut être très efficace si vous voulez perdre du poids.

Gardez donc en tête tout cela en plus des conseils que j’ai pu vous donner tout en vous rappelant des précautions qu’il vous faudra quand même prendre.

Alors dites-moi tout, allez-vous vous mettre au jeûne intermittent ?

2 Commentaires

  1. Je ne comprends pas pourquoi on maigri sans changer de façon de s alimenter !!!
    J arrête de manger de 20h à midi le lendemain je fais tout de même deux repas comme d habitude. Je n’ ai jamais mangé le matin. Expliquez moi. Comment je vais perdre du poids . Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here