Faire les courses peut être une vraie corvée. Je sais de quoi je parle et je parie que vous aussi vous avez tendance à laisser cette tâche pour le week-end et une fois que vous êtes au supermarché ou chez le marchand de fruits et légumes, vous essayez d’acheter un maximum afin de vous faire un stock d’aliments et ainsi ne pas avoir à ressortir durant la semaine.

Oui mais, et parce qu’il y a toujours un mais, quelques jours plus tard vous vous apercevez que beaucoup des fruits et légumes que vous avez acheté ont mûri trop vite ou que d’autres ont carrément pourri. Vous vous retrouvez à jeter à la poubelle la moitié de ce que vous avez acheté. Résultat : Perte de temps, d’argent, presque plus rien à manger et pour couronner le tout vous devez sortir pour faire vos courses, encore !

Heureusement pour vous, je vous viens aujourd’hui avec quelques conseils qui, je l’espère, vous seront très utiles ! Je vous donne toutes les astuces qui vous permettront de conserver vos fruits et légumes plus longtemps. Ainsi, vous ne jetterez plus rien et vous irez faire les courses moins souvent. Génial non ?

I. Comment conserver les légumes ?

Pour commencer, parlons des légumes et de comment vous pouvez les conserver le plus longtemps possible. Voici donc une liste de 13 légumes et une astuce pour la conservation de chacun :

Les artichauts :

Si vous voulez garder vos artichauts une semaine ou plus avant de les cuire ou de les manger, il suffit de les mettre dans le réfrigérateur. Ainsi ils seront conservés correctement et garderont toute leur saveur.

Les asperges :

Pour conserver vos asperges, suivez les étapes suivantes : D’abord veillez à garder l’élastique qui maintient votre bouquet d’asperges ensembles. Ensuite coupez 2 à 3 cm à l’extrémité de votre légume et placez le bouquet dans un verre d’eau en vous assurant que toutes les extrémités sont bien trompées. Enfin, couvrez sans serrer les asperges avec un sac en plastique et conservez-les au réfrigérateur pendant une semaine. Si l’eau semble trouble, changez-la au besoin.

Les Choux de Bruxelles :

Bonne nouvelle, les choux de Bruxelles se conservent pendant plusieurs semaines sans aucun problème. Pour se faire, conservez-les au réfrigérateur dans un bol ou un conteneur quelconque mais, veillez à les conserver avec leurs feuilles extérieures et à ne surtout pas les enlever. Ces dernières se ratatinent au contact de l’air, mais protègent la partie interne et délicieuse des choux de Bruxelles.

Les carottes :

Pour conserver les carottes, la première chose à faire est de couper leur sommet feuillu car ce dernier à tendance à absorber les nutriments contenus par les carottes. Deuxièmement, stocker les carottes dans un récipient couvert rempli d’eau. Cela les gardera fraîches pour longtemps !

Le chou fleur :

Si vous voulez conservez votre chou fleur pour une semaine ou plus, rien de plus facile ! Il suffit de le mettre dans des sacs en plastiques et de les placer au réfrigérateur. Et pour être sur que votre chou fleur est frais et durera plus longtemps, veillez lors de l’achat à prendre des têtes denses et sans aucune décoloration.

Le maïs :

Quand le maïs fait son apparition c’est pour annoncer l’arrivée de l’été et tous les plaisirs qui l’accompagnent. Si, tout comme moi, vous aimeriez conserver le maïs plus longtemps pour rallonger le charme de l’été, je vous conseille d’abord de prêter attention à l’état du maïs à son achat, veillez donc à prendre du maïs vraiment frais. Les feuilles autour de l’épi doivent être vertes pâles et légèrement humides, jamais séchées. Ensuite pour le conserver plus longtemps, vous pouvez le mettre au réfrigérateur mais il perdra graduellement sa douceur et commencera à avoir un goût amylacé même lorsqu’il est cuit. C’est pour cela que je vous recommande de couper les grains de vos épis de maïs et de les congeler pour les utiliser ultérieurement dans des soupes ou des salades.

Les Concombres :

Je suis sure que tout comme moi, vous avez tendance à garder vos concombres dans le tiroir à légumes de votre réfrigérateur. Figurez vous que c’est une mauvaise habitude et que si vous voulez maximiser la durée de vie de vos concombres alors conservez les à température ambiante – pas dans le réfrigérateur et ainsi ils prospèrent et durent plus longtemps.

Salades et laitues :

Conserver les feuilles de salade n’est pas chose facile, on a beau essayer toutes sortes de récipients en plastiques ventilés ou autres, rien ne marche ! Pourtant, des amateurs de laitues et autres salades sont venus avec une façon bien à eux de les conserver, et c’est cette astuce que je vous donne aujourd’hui : Prenez vos feuilles de salades et coupez les en bouchées, lavez les en masse et secouez l’excès d’eau dans une essoreuse à salade. Ensuite, étalez vos feuilles de salade sur des serviettes de bain propres et laissez les à l’air libre pendant quelques heures. Pour finir, roulez simplement les serviettes avec les légumes à l’intérieur. Fixez les rouleaux avec des élastiques et stockez-les dans une étagère de votre réfrigérateur.

Les Aubergines :

Comme les concombres, l’aubergine est sensible à la température, en particulier lorsque les températures descendent en dessous de 10 ° C, ce qui peut endommager leur texture et leur saveur. Il faut donc la conserver à température ambiante loin de la lumière directe du soleil. L’aubergine est également très sensible à l’éthylène, un gaz naturel qui provoque la maturation de certains aliments très rapidement. Il est donc préférable de conserver l’aubergine séparément des bananes, des tomates et des melons.

Les Champignons :

Indispensables dans votre cuisine, les champignons peuvent êtres préparés à toutes les sauces. De ce fait, pour une bonne durée de conservation, je vous recommande deux méthodes différentes pour stocker vos champignons : Pour les champignons commerciaux emballés à l’épicerie, mieux vaut les garder dans leur emballage d’origine dans le réfrigérateur. Non ouverts, ces champignons se conservent pendant près d’une semaine avant de commencer à devenir visqueux et bruns. Si une fois l’emballage ouvert, vous avez des restes de champignons, enveloppez les dans un sac en plastique et percez quelques trous pour permettre à l’air de circuler. Les champignons sauvages reçoivent un traitement légèrement différent. Ceux-ci se conservent mieux dans un sac en papier dans le bac à légumes du réfrigérateur. Le papier permet une meilleure circulation de l’air tandis que le bac à légumes maintient l’air légèrement humide et empêche les champignons de se dessécher. Ils commenceront à être un peu ratatinés au bout d’une semaine et demi, mais seront toujours bons pour les cuisiner.

Les Oignons :

L’astuce pour conserver les oignons c’est de les mettre dans un sac en panier ouvert dans un endroit sec et, surtout, à l’abri de la lumière (sous peine de germer). Dans ces conditions, les oignons garderont leurs qualités gustatives et nutritionnelles pendant un mois ou deux. Par contre, un oignon épluché et déjà utilisé se conserve dans le bac à légumes du réfrigérateur jusqu’à une semaine dans un linge propre humide ou une boîte hermétique.

Les pommes de terre :

S’il y a un légume qui est présent dans toutes les cuisines sans exception, c’est bien la pomme de terre ! Quelque soit la façon dont elle est préparée, c’est un délice ! Il est donc primordial de la conserver le plus longtemps possible pour pouvoir en avoir sous la main à chaque fois qu’une recette nous vient en tête. Les pommes de terre n’ont pas besoin d’être réfrigérées et devraient idéalement être stockées dans un environnement sombre à environ 10° C. À des températures plus chaudes ou plus humides, elles ont tendance à commencer à germer ou à se détériorer. Si vos pommes de terre sont humides, laissez les sécher avant de les stocker dans des sacs en papier bruns au frais.

Les échalotes :

Il n’y a rien de pire que de sortir des échalotes du réfrigérateur et de découvrir qu’elles sont devenues molles et gluantes ! Et bien sachez que la meilleure façon de les conserver c’est de les mettre dans un pot rempli d’eau et les recouvrir d’un sac en plastique le tout mis au réfrigérateur. Stockées de cette façon, les échalotes restent croustillantes pendant environ une semaine.

II. Comment conserver les fruits ?

Maintenant que je vous ai parlé de certains légumes et des moyens de les conserver le plus longtemps possible. Je parie que vous ne seriez pas contre le fait que je fasse de même avec les fruits !

Les pommes :

Je ne sais pas pour vous, mais il se trouve que les pommes sont un de mes fruits préférés. De ce fait, j’imagine mal ne pas en avoir chez moi. Du coup, pour conserver les pommes plus longtemps, je connais quelques astuces que je partage avec vous : Pour commencer je vous recommande de les entreposer dans un endroit humide à température très basse. Si, par conséquent, vous stockez vos pommes dans le réfrigérateur, placez-les dans le bac à légumes et déposez une serviette en papier légèrement humide par dessus. Sachez aussi que les pommes dégagent beaucoup de gaz d’éthylène, une seule pomme pourrie en dégage assez pour pourrir rapidement les autres. Si vous avez des points mous sur une pomme, mettez-la de côté et ne la stockez pas avec les autres pommes.

Les Poires :

Les poires doivent être conservées à température ambiante. Vous saurez qu’une poire est mûre si elle fond légèrement lorsqu’elle est pressée doucement et qu’elle dégage une senteur aromatique.

Les Avocats :

Si vous voulez conserver vos avocats longtemps, mettez-les au réfrigérateur. Celui-ci stoppe simplement le processus de maturation et les empêche de mûrir. Et si, pour les manger, vous voulez que vos avocats soient plus mûres, il vous suffit de les sortir du réfrigérateur et de les mettre dans un sac en papier, ce qui va accélérer leur processus de maturation.

Les Dates fraîches :

Les dattes sont le fruit du palmier dattier et peuvent être achetées fraîches d’août à décembre. Pour le stockage à long terme, les dates devraient être placées dans un récipient bien scellé et mis dans le réfrigérateur ou un compartiment frais.

Les Figues fraîches :

Les figues ne mûrissent pas après avoir été cueillies et sont extrêmement fragiles. Si vous pensez que vous mangerez vos figues dans quelques jours, laissez-les sur le comptoir. Réfrigérez-les pour prolonger leur durée de conservation, mais assurez-vous toujours qu’elles sont étalées en une seule couche pour éviter le moulage.

Les kiwis :

Le kiwi continuera de mûrir après la cueillette. Le meilleur moyen de le conserver est donc de le mettre au réfrigérateur pour stopper le processus de maturation et pouvoir le garder pendant plusieurs semaines.

Les raisins :

Les raisons sont le péché mignon de plusieurs personnes dont moi, et nous souhaitons toujours prolonger leur durée de vie pour pouvoir les savourer plus longtemps. Pour se faire, sachez que les raisins sont mieux stockés dans un sac en papier (ou en plastique perforé) dans le réfrigérateur. Ils dureront ainsi 1 à 2 semaines.

Les baies :

Un vrai délice mais qui ne dure jamais bien longtemps avant de moisir et se transformer en bouillie. Pour éviter cela je vous recommande de laver vos baies dans un bain de vinaigre dilué (1 tasse de vinaigre plus 3 tasses d’eau) et les faire sécher dans un essoreuse à salade doublée de serviettes en papier jusqu’à ce qu’elles soient complètement secs. Conserver les baies nettoyées dans un récipient scellable garni de serviettes en papier et en laissant le couvercle ouvert pour permettre à l’humidité de s’échapper. Le vinaigre sert à détruire les bactéries et les moisissures sur la surface des baies, les aidants à rester fraîches plus longtemps.

Les cerises :

Le stockage à froid est la clé pour garder les cerises fraîches. Ainsi, mettez vos cerises dans le réfrigérateur dès que possible, de préférence enveloppées dans un sac en plastique. Les cerises peuvent également être congelées. Étalez-les en une seule couche sur une plaque à pâtisserie, congelez-les puis placez-les dans un sac ou un récipient.

Le citron :

C’est la saison des agrumes, et du citron aussi ! Des salades aux poissons et desserts, c’est un booster de saveur facile à garder sous la main. J’imagine que tout comme moi, vous avez l’habitude de laisser votre citron sur votre comptoir et de l’y laisser jusqu’à sa prochaine utilisation pour ensuite découvrir qu’il est tellement dur qu’aucun jus n’en sortira. Et bien sachez que c’est la pire manière de conserver votre citron. Néanmoins, si vous le scellez dans des sacs en plastique et le mettez dans le réfrigérateur, votre citron tiendra QUATRE fois plus longtemps : Un mois contre une semaine sur le comptoir !

Les tomates :

Les tomates sont étonnamment délicates. Il parait donc évident que le meilleure moyen de les conserver est de les mettre au réfrigérateur. Détrompez-vous, les tomates se conservent mieux sur le comptoir à température ambiante. Autrement, au réfrigérateur, elles perdraient leur saveur en plus de développer la texture farineuse qu’on déteste tant.

III. Comment conserver les herbes ?

Si on devait tenir une check-list, je pourrais cocher la case des légumes et celle des fruits puisque je viens de vous en parler et de vous donner les meilleures astuces pour les conserver. Maintenant, il ne me reste plus que de vous briefer sur la conservation des herbes.

Les herbes :

Je ne sais pas pour vous, mais je m’oublie toujours lorsque j’en viens à acheter des herbes. Du coup, j’en achète plus qu’il ne m’en faut et je me retrouve avec des bouquets tristes tout détrempés et bruns dans le dos du frigo une semaine plus tard. Et puis un jour, j’ai découvert une astuce pour bien conserver vos herbes et je la partage avec vous : Il vous suffit de mettre les herbes dans un pot d’eau et mettre le pot dans le réfrigérateur avec un sac sur les feuilles ! Assurez-vous de le garder frais, arrosé et couvert ! Si par contre vous voulez congeler vos herbes, je vous recommande de le faire en préservant les herbes dans de l’huile d’olive. Non seulement c’est un moyen de les protéger de l’altération du congélateur, mais en plus c’est une façon de les avoir toutes prêtes pour le ragout, les soupes et autres plats. Néanmoins, cette méthode de conservation ne convient pas à toutes les herbes et fonctionne mieux avec les herbes plus dures telles que le romarin, la sauge, le thym et l’origan. Ce sont toutes les herbes qui seraient probablement cuites une fois ajoutées à un plat. Toutefois, si vous voulez savoir comment je fais pour préserver les herbes et les congeler dans de l’huile d’olive, suivez les étapes suivantes :

  • Choisissez des herbes fermes et fraîches, idéalement du marché ou de votre propre jardin
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez les hacher, les couper finement ou les laisser sous formes de brins et feuilles.
  • Remplissez les étuis à glaçons avec ⅔ d’herbes
  • Vous pouvez aussi mélanger les herbes. Par exemple, pensez à congeler un bouquet garni de sauge, de thym et de romarin à ajouter aux poulets rôtis et aux pommes de terre!
  • Versez de l’huile d’olive extra-vierge ou du beurre fondu et non salé sur les herbes.
  • Couvrez-les légèrement avec une pellicule plastique et congelez pendant la nuit.
  • Retirez les cubes congelés et conservez les dans des contenants de congélation ou des petits sacs.
  • N’oubliez pas d’étiqueter chaque récipient ou sac avec le type d’herbe (et d’huile) à l’intérieur.

IV. Comment garder vos légumes frais et croustillants sans congélation ?

Le réfrigérateur apparaît comme étant un outil indispensable pour la conservation des légumes, des fruits et des herbes. Cependant, je peux comprendre que certains d’entre vous souhaiteraient garder les légumes frais et croustillants sans congélation. C’est pour cela que je vous proposes quelques astuces qui vous permettront de retarder la maturation et la détérioration de vos aliments :

➢ Vous connaissez sans doute l’expression : “ Il suffit d’une pomme pourrie pour gâter tout le tas “ Bien qu’utilisée dans divers situations, le principe de base de l’expression s’applique aussi à la conservation des fruits et légumes. Ainsi, pour éviter par exemple que vos pommes ou vos pommes de terre ne deviennent brunes et farineuses trop vite, éloignez-les de vos bananes ! Bien que ceux-ci soient tous mieux stockés sur le comptoir, ils ne devraient certainement pas être stockés ensemble. En effet, l’éthylène, le «gaz de maturation des fruits», est naturellement émis pour aider à faire mûrir les fruits et accélère la maturation et la détérioration des produits à proximité. Gardez les fruits et les légumes sensibles à l’éthylène à l’écart des producteurs d’éthylène. Les fruits et légumes sensibles à l’éthylène comprennent les pommes, les melons, les pommes de terre et les mangues.

➢ Sachez que les fruits abîmés mûrissent plus vite, c’est donc pour cela que je vous recommande de les manger en premier.

➢ Les fruits conservés dans le plastique mûrissent plus vite, généralement trop vite. Rangez-les en vrac ou appliquez vous à perforer les sacs en plastique pour faire passer de l’air.

➢ Attendez de laver vos fruits et légumes jusqu’à ce que vous soyez prêt à les utiliser.

➢ Et enfin, peu importe que vous fassiez tout ce qu’il faut pour bien conserver vos légumes et vos fruits frais, croustillants, pour les conserver le plus longtemps possible, il faut d’abord faire attention à les acheter les plus frais possible.

V. Liste des aliments qui ne devraient jamais être stockés dans le réfrigérateur :

Maintenant que nous avons fait le tour des astuces pour garder vos fruits et vos légumes croustillants sans avoir à les congeler. Passons aux aliments qui ne devraient jamais être stockés dans le réfrigérateur car de nombreux fruits et légumes durent plus longtemps sur le comptoir. Ainsi, je vous conseille de garder les aliments suivants hors du réfrigérateur dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière directe du soleil.

  • Pommes de terre (toutes).
  • Courges d’hiver.
  • Bananes: Conserver dans un sac en papier pour accélérer la maturation, ou passer au réfrigérateur pour le ralentir.
  • Fruits à noyau (pêches, prunes, nectarines, abricots, cerises).
  • Ananas entiers et melons.
  • Des pommes qui ne sont pas trop mûres.
  • Agrumes (citron, citron vert, orange, pamplemousse): Déplacez-vous au réfrigérateur si vous voulez ralentir la maturation.
  • Avocats: Conservez dans un sac en papier pour accélérer la maturation, ou déplacez-le au réfrigérateur pour le ralentir.

Conclusion :

Et voila, je pense que j’ai bien fait le tour de tout ce qui touche à la conservation des aliments : légumes, fruits et herbes que ce soit au réfrigérateur, au congélateur ou avec des petites astuces. Maintenant, il ne tient qu’à vous d’appliquer ces recommandations et de faire de votre mieux pour conserver vos aliments le plus longtemps possible.

Et vous, avez vous des astuces supplémentaires à nous proposer ?

ECRIVEZ UN COMMENTAIRE !