Bactérie et maladie riment toujours ensemble, mais il existe une cyanobactérie qui peut produire des effets bénéfiques sur votre santé. Il s’agit d’un extrait d’Arthrospira appelé « algue bleu-vert ».

Dans cet article, je vais vous présenter un panorama de tout ce que vous devrez savoir sur la Spiruline !

Zoom sur la Spiruline et son histoire

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je vais vous présenter brièvement l’histoire de la Spriuline. Cette biomasse de cyanobactéries a été découverte par Hermando Cortez en 1519 au Mexique.

Dans la civilisation aztèque, la Spiruline a été récoltée dans le lac Texcoco et séchée avant d’être consommée. C’était juste pour substituer la viande lorsque l’approvisionnement de celle-ci devenait rare.

Par contre, les Incas l’ont considérée comme un aliment à part entière. Quoi qu’il en soit, de nombreuses personnes ont été déjà convaincues des bienfaits de la Spiruline sur leur santé, et ce, à la suite d’une cure ou non.

Avec le temps, la culture de ces algues s’est développée en Afrique, en Chine, aux États-Unis, en Thaïlande, en France et dans d’autres pays. Ensuite, les astronautes de la NASA l’ont utilisée comme complément alimentaire au cours de leurs missions spatiales. C’est là que le succès de la Spiruline a explosé.

De nombreuses études, traitements et applications cliniques se sont succédé pour évaluer son action sur les fonctions immunitaires et sur le traitement des maladies ainsi que ses éventuels effets secondaires.

Ces études ont été approfondies notamment sur la génétique, sur la physiologie et sur les propriétés biochimiques de la Spiruline. Et pour cause, les scientifiques étaient convaincus qu’il ne s’agit plus d’une simple plante comme l’affirmait l’étude parue dans la revue Cardiovascular Therapeutics.

Trois espèces de cette cyanobactérie ont particulièrement attiré l’attention des scientifiques :

  • Spirulina platensis
  • Spirulina maxima
  • Spirulina fusiformis

En raison de ses pigments végétaux photosynthétiques et de sa matière visqueuse à l’oeil nu, vous pouvez vous tromper et considérer que la Spiruline est une plante comme les autres.

Détrompez-vous ! Il s’agit d’une bactérie capable de produire de nombreux effets bénéfiques sur la santé humaine. Grâce à la prouesse de la technologie, la Spiruline est aujourd’hui devenue un superaliment par excellence dans le domaine de la parapharmacie.

La Spiruline contient de nombreux nutriments

Selon les National Instituts of Health ou NIH, les preuves scientifiques ne sont pas encore assez suffisantes pour définir si la Spiruline est en mesure de traiter ou non toute maladie. Par contre, elle est riche en nutriments dont vous ne pouvez pas retrouver tous ensemble dans aucune autre vitamine.

  • Des protéines et des acides aminés

e micro-algue contient des protéines (50 à 70% du poids de la Spiruline) et des acides aminés. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle, en 1970, l’Institut intergouvernementale pour l’utilisation de la micro-algue spiruline contre la malnutrition ou IIMSAM a décidé de la promouvoir pour lutter contre la faim et la malnutrition dans le monde entier.

  • Des minéraux et des oligo-éléments

Il faut noter que la Spiruline contient une quantité importante de minéraux (calcium, magnésium, sodium, potassium, phosphore) et d’oligo-éléments (zinc, manganèse, fer, cuivre, chrome, sélénium).

  • Des acides gras insaturés et des pigments

Les acides gras insaturés, notamment les acides dans la famille des gamma-linoléniques et les pigments tels que la chlorophyle sont également présents dans la Spiruline. Les acides gras essentiels sont en mesure de réguler le cholestérol tandis que les pigments favorisent l’absorption de fer.

Faible en kilocalories, la Spiruline est souvent utilisée comme coupe-faim, mais il n’existe pas encore assez de preuves.

Toutefois, vous devrez quotidiennement consommer des suppléments de Spiruline afin de vous rapprocher des quantités de nutriments qu’elle contient. Et pour cause, les études de la « biodisponibilité » dans la Spiruline sont encore en cours et rien n’est encore prouvé.

Il s’agit tout simplement de la quantité réelle de nutriments que vous avalez et que votre corps utilise. Donc, plus vous associez plusieurs aliments, plus vous augmentez cette biodisponibilité.

Les vertus de la Spiruline, prouvées par la science

Bien que de nombreuses recherches sur les bienfaits de la Spiruline soient encore en cours, il est déjà possible d’en citer quelques-unes. D’après le National Instituts of Health, les résultats de ces études médicales ne vont plus influencer sur les effets déjà prouvés scientifiquement.

Au contraire, ils vont s’élargir sur d’autres cas tels que l’effet de la Spiruline sur la cicatrisation des plaies, sur la fatigue chronique, sur le trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention ou encore sur le syndrome prémenstruel.

J’aimerai souligner que la liste des bienfaits de la Spiruline ci-dessous n’est pas du tout exhaustive.

1. La Spiruline a une propriété antioxydante

Pour ralentir le vieillissement de la peau, la Spiruline est en mesure d’empêcher la production des radicaux libres.

Elle contient de nombreuses molécules antioxydantes telles que la phycocyanine, le carotène, le sélénium, le zinc ou encore l’acide gamma-linolénique.

Il faut noter également que la Spiruline n’est pas du tout comme les autres algues de mer. Elle est dotée d’une paroi très mince. Ainsi, les nutriments qu’elle contient seront rapidement absorbés par votre organisme. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle une étude a montré que la Spiruline est facilement assimilée aussi bien par les adultes que par les enfants.

2. La Spiruline est capable de réduire le cholestérol

La Spiruline est également une vraie alternative pour prévenir l’athérosclérose et pour réduire le taux de cholestérol dans le sang.

Il faut noter qu’il existe 3 groupes de cholestérol : le HDL, le LDL et le VLDL. Le premier est bien connu comme un bon cholestérol. Par contre, plus le niveau des deux autres groupes (LDL/ VLDL) est élevé, plus vous risquez d’attraper une maladie cardiovasculaire.

Plusieurs tests précliniques ont été réalisés sur des humains et sur des animaux. Parmi eux, il y a l’étude publiée dans le Journal of Nutritional Science and Vitaminology. Les scientifiques ont donné à des lapins un régime avec 0,5% de cholestérol pendant un mois. Ensuite, ils ont ajouté un supplément de 5% de Spiruline pour huit semaines. C’est prouvé, le taux de LDL et de triglycérides a considérablement diminué de 26%.

3. La Spiruline a des propriétés anticancéreuses

Après plusieurs recherches effectuées sur des animaux, la science a désormais prouvé que la Spiruline est un remède naturel contre le cancer et plus exactement le cancer de la bouche.

En Inde, 87 personnes souffrant des lésions précancéreuses ou OSMF dans la bouche ont accepté de se livrer au test. En utilisant 1 g par jour durant une année, les 45% ont constaté une régression totale des lésions. Toutefois, lorsque certains patients ont cessé de prendre la Spiruline, les lésions réapparaissaient dans leur bouche.

Récemment, des scientifiques tchèques ont également découvert que la Spiruline aide également votre organisme à diminuer la prolifération des lignées cellulaires en cas de cancer du pancréas. Cela dit, la consommation de la Spiruline est un traitement naturel du cancer.

4. La Spiruline réduit la pression artérielle

Pour prévenir l’hypertension artérielle, vous devrez opter pour la Spiruline, un remède naturel efficace. Les scientifiques japonais l’ont déjà prouvé : la phycocyanine, un pigment composant de la Spiruline, possède des effets antihypertenseurs. Et pour cause, plus vous consommez de l’algue bleu-vert, plus vous renversez la dysfonction endothéliale dans votre syndrome métabolique.

Il faut noter que ce syndrome métabolique peut rapidement devenir une des causes principales des maladies telles que le diabète, la maladie cardiaque, les accidents vasculaires cérébraux. Pire encore, cela peut vous causer la mort.

Ainsi, consommer régulièrement de la Spiruline avec une dose assez importante peut vous aider à abaisser la pression artérielle. Selon encore cette étude, pour un individu dont les niveaux de pression artérielle sont normaux, il faut une dose de 4,5 g de Spiruline par jour.

5. La Spiruline peut traiter l’empoisonnement à l’arsenic

Ce phénomène est souvent dû à la consommation d’eau souterraine riche en arsenic. Il n’est pas rare de voir des victimes dans les pays du tiers monde (Chili, Inde, Bangladesh…)
Les tests scientifiques ont été réalisés à Bangladesh en utilisant un extrait de Spiruline (250 mg) et un traitement au zinc (2 mg) durant 16 semaines.

Résultat : les 41 victimes d’intoxication chronique à l’arsenic qui ont suivi ce traitement naturel deux fois par jour ont connu une augmentation de l’excrétion urinaire d’arsenic. Aussi, le taux d’arsenic au niveau de leurs cheveux ont considérablement chuté de 47,1%.

6. La Spiruline peut traiter l’anémie

Bien qu’il existe de nombreuses formes d’anémie, la Spiruline est en mesure de traiter efficacement la réduction de l’hémoglobine (globule rouge) dans le sang. D’ailleurs, c’est la forme d’anémie la plus courante. Ce phénomène est fréquent chez les personnes âgées.

Une étude menée sur plus de 40 personnes âgées souffrant d’anémie a été réalisée. Les scientifiques ont constaté une augmentation de la teneur en hémoglobine lorsque ces patients ont utilisé la Spiruline comme un complément alimentaire. De plus, le résultat a également montré une grande amélioration de leur fonction immunitaire.

D’autres recherches sont en cours sur ce sujet afin de donner des recommandations plus précises.

7. La Spiruline a des effets bénéfiques sur le diabète

Êtes-vous diabétique ? Des études cliniques sont encore en cours sur l’efficacité ou non du traitement du diabète avec de la Spiruline. Toutefois, ce qui est déjà sûr, la Spiruline peut traiter le diabète de type 2.

Utilisée comme supplément, la Spiruline peut vous aider à contrôler et à réduire le taux de sucre dans le sang. Une étude portée sur 25 personnes diabétiques (type 2) a pu constater que le fait de consommer 2 g de Spiruline par jour durant deux mois peut considérablement réduire les taux de glycémie.

Bien évidemment, il faut encore attendre les résultats d’autres recherches avant de bien déterminer les bienfaits de la Spiruline sur le diabète. Toutefois, les résultats des études cliniques restent jusqu’à ce jour probants.

8. La Spiruline peut soulager les symptômes de la rhinite allergique

Si vous souffrez de la rhinite allergique, je vous conseille fortement de consommer de la Spiruline.

En effet, plusieurs études ont été menées à l’Université Eskisehir Osmangazi de Turquie. Il s’agit d’évaluer la tolérabilité et l’efficacité de la Spiruline pour traiter les patients atteints de la rhinite allergique. Après une consommation journalière de Spiruline pendant 12 semaines, les symptômes et les caractéristiques physiques de la rhinite allergique se sont significativement améliorés.

9. La Spiruline vous aide à combattre la maladie du foie

La première fonction du foie est d’éliminer les toxines dans votre sang. Donc, la santé de votre foie mérite une grande surveillance au fur et à mesure que vous vieillissez.

Une étude a été menée sur des animaux. Les scientifiques les ont nourris avec de l’acétate de plomb. Ensuite, ils les ont fait consommer de la Spiruline et les résultats ont montré qu’il s’agit bien d’un remède capable de protéger le foie contre les dommages induits par le plomb.

Une autre étude a été menée, mais cette fois-ci sur des êtres humains. Trois personnes non alcooliques ayant un foie gras ont pris 4,5 g de Spiruline par jour durant trois mois. Après le traitement, l’échographie a conclu que la Spiruline a bel et bien des effets thérapeutiques sur la maladie du foie.

10. La Spiruline est une vraie alternative pour lutter contre la malnutrition

Étant donné que la Spiruline possède un taux nutritionnel élevé, elle est recommandée par les scientifiques comme une aide à la lutte contre la famine et la malnutrition.

De nombreuses études ont été réalisées. À ne citer que l’étude publiée dans Nutrition maternelle et pédiatrique en 2016. 87 enfants moins de 5 ans et malnutris ont gagné du poids, de taille, du volume d’hémoglobine et de taux de ferritine grâce aux suppléments de Spiruline. Ce test a été réalisé pendant 3 mois.

Les éventuels effets secondaires de la Spiruline

En principe, la consommation de la Spiruline n’a pas d’effets secondaires significatifs que ce soit à court ou à long terme. Toutefois, je vous recommande de vous assurer de la qualité et de la pureté de votre produit, qu’il soit en poudre, en comprimé ou encore mélangé avec d’autres aliments. D’après les enquêtes de WebMD, une Spiruline contaminée peut engendrer de la nausée, du vomissement, de la faiblesse, de la soif, voire même des dommages au foie.

Aussi, tout le monde le sait : tout excès peut nuire à la santé ! Du coup, vous devrez consommer 1 à 5 g de Spiruline par apport journalier. Certaines sources affirment également qu’une femme enceinte ou un enfant ne doit pas consommer d’algues. Quoi qu’il en soit, il n’y a rien de plus sûr que de demander à votre fournisseur de soins de santé naturel avant de consommer de la Spiruline.

Conclusion

La Spiruline est-elle un médicament ? Vous l’aurez peut-être compris, les recherches en cours et à venir vont s’orienter sur ce sujet. Jusqu’à aujourd’hui, elle reste un complément alimentaire sûr, efficace et sans effets secondaires. Comme cité ci-dessus, il y a déjà de multiples études positives sur les bienfaits de la Spiruline sur la santé, mais de nombreux scientifiques veulent encore approfondir leurs recherches avant de suggérer des résultats probants. Avant d’acheter de la spiruline, prenez le temps de vérifier sa provenance, le fait qu’elle soit 100% naturelle et choisissez de préférence la spiruline en comprimés, plus facile à consommer!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here